Urien l’innommable, Gide l’insaisissable: Les noces difficiles du texte et de l’image

Research output: Contribution to journalArticle

2 Scopus citations

Abstract

J'aime les mots enfin comme des confidents docilcs: ils ne perdent rien de ce que je leur ai confic. S'ils ne vous ont rien dit de moi-memc, c'est que vous n'etiez pas attentifs; il faut les interroger pour qu'ils parlent; eux, ils ne demandent qu'á dire. (André Gide, 1896).

Original languageEnglish (US)
Pages (from-to)58-68
Number of pages11
JournalWord and Image
Volume13
Issue number1
DOIs
StatePublished - Jan 1 1997
Externally publishedYes

    Fingerprint

ASJC Scopus subject areas

  • Language and Linguistics
  • Visual Arts and Performing Arts
  • Linguistics and Language
  • Literature and Literary Theory

Cite this